lundi 31 mai 2010

Ricoh joue la carte de la personnalisation et conclut une alliance stratégique mondiale avec DirectSmile

Vilvorde, 31 mai 2010 – Ricoh, spécialiste en solutions bureautiques numériques et en impression de production, et DirectSmile GmbH, fournisseur de premier plan de logiciels pour l'impression de données variables et de cross-media marketing, viennent de conclure une alliance stratégique au niveau mondial. Ricoh a choisi DirectSmile afin de renforcer davantage ses capacités en matière de solutions output, particulièrement en impression de production, et revendra les produits DirectSmile dans le milieu de l'impression de production.

En tant que partie prenante de cette alliance, Ricoh va d'abord lancer le logiciel d'impression à données variables de DirectSmile permettant la personnalisation d'images en Europe pour utilisation sur les machines de sa gamme Pro, destinées à l'impression de production. Cette solution permettra aux utilisateurs de créer facilement des documents personnalisés et accrocheurs tels que des cartes postales, des cartes d'anniversaire, des mailings directs et des calendriers. Cela permettra également aux clients de Ricoh d'automatiser aisément bon nombre de tâches complexes en matière de communication personnalisée et ciblée, et par conséquent d'accroître leur productivité et de diminuer les délais d'exécution.

« Nous sommes ravis d'annoncer cette alliance avec DirectSmile, fournisseur de premier plan de logiciels de personnalisation d'images », souligne Eric Gryson, CEO de Ricoh Belgium & Luxembourg. « Cette puissante solution va permettre à Ricoh d'étendre davantage son portefeuille de solutions de worflow pour nos imprimantes de production digitale de la gamme Pro. »

Déjà récompensé, le logiciel DirectSmile est un parfait complément pour les puissantes machines de la gamme Pro de Ricoh. Il procure les avantages de l'impression digitale et offre non seulement la personnalisation d'images mais aussi une solution complète d'impression de données variables, y compris l'imposition. Les autres produits de DirectSmile couvrent des applications cross-media et e-commerce.

A propos de DirectSmile

DirectSmile est l'inventeur de la vraie personnalisation d'image et un des fournisseurs les plus importants de logiciel pour la personnalisation d'image et pour l'impression personnalisée. Les logiciels DirectSmile sont des outils pratiques pour créateurs et imprimeurs afin de réaliser des travaux complexes de personnalisation – simple, efficace et un flux de production irréprochable. La technologie de personnalisation d'image développée par DirectSmile ouvre la voie à des opportunités uniques en matière de création à contenu variable. DirectSmile permet le développement d'une stratégie de marketing direct authentique. Des campagnes de courriers utilisant la technologie DirectSmile ont obtenues des taux de réponse à deux chiffres. Les solutions de logiciel DirectSmile s'adaptent à tout volume de production et sont compatibles avec tout système d'impression numérique, comme les e-mails ou les pages web. Plus d'infos : www.directsmile.c
om.


A propos de Ricoh Belgium

Acteur majeur sur le marché des solutions et de l'équipement d'impression, Ricoh Belgium distribue ses copieurs, imprimantes, télécopieurs, multifonctions, scanners, duplicateurs numériques, copieurs grand format et solutions pour la gestion documentaire par le biais d'un réseau fixe de revendeurs et une équipe de vente permettant ainsi de répondre à toutes les demandes du marché. Aujourd'hui, Ricoh est leader du marché de la photocopie noir et blanc en Belgique avec 39% des parts de marché et induit clairement la tendance à l'intégration digitale. Par le biais de l'intégration de plusieurs outils dans une seule et même solution, Ricoh entend créer un environnement numérique couleur dans les bureaux de tous ses clients afin d'accroître la communication, la productivité et la créativité. Pour de plus amples informations : www.ricoh.be, tél. +32 2 558 22 11, courriel : info@ricoh.be.


--
Contact Presse:
Blue Chilli
Sophie Lambert
+32 477 91 45 72
www.bluechilli.be
Profil du diffuseur : http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=49471


--

Communiqué envoyé le 31.05.2010 19:04:58 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Bien choisir votre banque en ligne

Financimo, votre guide de référence sur vos finances, lance un nouveau service de comparaison des banques en ligne.

De plus en plus d'internautes s'interrogent sur le bien fondé de leur banque classique qui les assomme de frais bancaires bien souvent exorbitants et deviennent sensible aux promesses de frais réduits des banques en ligne.

Pour les aider, Financimo dresse un panorama de ce secteur en plein essor et tente de guider l'internaute vers le produit le mieux adapté à ces besoins.

Nous invitons à consulter notre sélection de banques en ligne à l'adresse suivante :
www.financimo.fr/banques-en-ligne

A bientôt sur Financimo

--
Contact Presse:
Financimo

www.financimo.fr/banques-en-ligne
Profil du diffuseur : http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=54742


--

Communiqué envoyé le 31.05.2010 18:58:16 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Première saison en 6.50 sous le signe du soleil

Habitué des pontons du Tour de France à la Voile et des courses en équipage, le Lyonnais Benoît Lenglet passe dans la cour des navigateurs solitaires, avec un objectif : la Transat 6.50 La Charente-Maritime / Bahia en 2011. Il a aujourd'hui 16 mois pour s'y préparer. Courses en double et en solitaire, entraînements, qualification… Le skipper ne ménage pas sa peine, mais son bonheur est évident. Il courra sa première saison en 6.50 aux couleurs de son nouveau partenaire, Evasol, leader français de l'énergie solaire à destination des particuliers.

Sourire franc et généreux, carrure de déménageur, moral d'acier, et éternelle bonne humeur. Pompier de profession, pilier de l'équipage réunionnais sur le Tour de France à la Voile depuis 2005, Benoît Lenglet, 37 ans, a décidé de se lancer dans la course au large en solitaire. Son rêve : s'aligner au départ de la Transat 6.50 La Charente-Maritime / Bahia en septembre 2011. L'école de la course au large, le premier échelon à gravir sur l'échelle du futur skipper professionnel, dit-on.

Un rêve né lors de la Route de l'Equateur en 2007 aux côtés de Patrice Carpentier, ancien ministe et tourdumondiste reconnu, alors qu'il naviguait vers Pointe Noire au Congo. « Je me suis senti tout de suite très à l'aise au large », explique Benoît. « Et les discussions que nous avons eues avec Patrice Carpentier et Adrien Monsempès, un autre ancien ministe, m'ont vraiment donné envie de tenter l'aventure de la Mini. J'ai souvent été équipier. Aujourd'hui, je veux pouvoir gérer seul tous les postes de mon bateau ».

Benoît a donc pris le projet à bras le corps. Installé à la Réunion depuis six ans, il est revenu poser ses valises à Lyon. Il a décroché successivement son brevet d'Etat de voile et son capitaine 200. Et a arpenté les pontons pour se nourrir de l'expérience des coureurs. Une participation à la Mini-Fastnet en 2009 (inachevée pour cause d'avarie) a fini de le convaincre de franchir le pas. Restait à trouver des partenaires pour l'épauler dans ce nouveau défi. En avril dernier, il rencontre Stéphane Maureau, PDG de la société Evasol, le premier installateur solaire de France. Séduit par l'homme et le projet, ce dernier accepte de soutenir Benoît pour sa première saison de course, et convainc quatre autres entreprises (lire ci-dessous) de lui emboîter le pas. Le budget est en partie bouclé pour l'année : Benoît pourra courir sa première saison en 6.50.

Objectif 2010 : Les Sables / Les Açores

Pour l'accompagner dans l'aventure, le skipper a choisi un Nacira 650, une petite bombe de 6,50 m rapide, puissante et dont la conception s'inspire des meilleurs prototypes.

Au programme de la saison 2010 : la Demi-clé (en double avec Adrien Monsempès), les 17 et 18 avril entre Locmiquélic Pornichet, la Sélect 6.50 (en solitaire) à Pornichet du 22 au 27 avril, le Trophée Marie-Agnès Péron (en solitaire), entre Douarnenez et Belle-Ile du 3 au 5 juin, le Mini-Fastnet (en double avec Eric d'Hooghe) du 13 au 19 juin au départ de Douarnenez, et Les Sables / Les Açores / Les Sables du 1er au 30 août.

Entre-temps, il effectuera, en juillet, une qualification de 1000 milles entre l'Ile de Ré et le Fastnet en solitaire pour décrocher son ticket d'entrée obligatoire pour Les Sables / Les Açores.

« Les Sables / Les Açores est l'objectif de la saison. C'est la meilleure préparation pour la Transat 6.50 avec la traversée du Golfe de Gascogne dans les deux sens. Mais je n'ai pas vraiment d'ambition sportive pour le moment. L'essentiel sera d'apprendre à faire marcher le bateau au mieux… Avec quand même l'envie de rester dans le jeu », confie le skipper.

Son baptême du feu en solitaire, la Sélect 6.50 le mois dernier, a dépassé ses espérances : 13e sur 53 bateaux au départ, et 4e du classement des bateaux de série ! « C'est un résultat très encourageant pour une première course en solo, qu'il va falloir confirmer en mer d'Iroise et Bretagne Sud du 3 au 5 juin pour la prochaine régate ».

Evasol, premier installateur solaire en France

Créée en 2007, la société Evasol est devenue le leader français de l'énergie solaire à destination des particuliers, et la référence en matière de qualité. Basée à Limonest dans le Grand Lyon, elle est présente sur toute la France, grâce à un réseau de techniciens et de technico-commerciaux. Elle a réalisé en 2009, 72 M€ de chiffre d'affaires et emploie 350 salariés.

Son PDG Stéphane Maureau explique les raisons de son engagement aux côtés de Benoît Lenglet.

- Pourquoi vous lancez-vous dans le sponsoring sportif voile ?
- « Les valeurs que véhicule la voile sont en adéquation avec celles d'Evasol : la fiabilité et la sécurité, l'adaptabilité, l'esprit d'équipe, l'engagement et la simplicité. Ce sont des valeurs qui sont indispensables pour réussir en compétition. Et puis comme en voile, Evasol va chercher l'énergie là où elle est ».

- Pourquoi avoir choisi ce projet Mini et Benoît Lenglet ?
- « Parce que la philosophie de la Transat 6.50 correspond à nos valeurs de challenge, d'engagement et de simplicité : faire de grandes choses de manière simple. Et puis parce que Benoît nous a donné l'image de quelqu'un de simple, direct, engagé, passionné avec un fort capital sympathie. Nous sommes ici dans une démarche sportive au sens de Coubertin. Et nous voulions un projet à hauteur d'une PME, un défi humain avec du sens et mobilisateur en interne ».

- Vous avez entraîné avec vous dans cette aventure plusieurs entreprises…
- « En effet, nous avons une forte culture d'esprit d'équipe au sein de l'entreprise, mais aussi avec nos partenaires sous-traitants et fournisseurs. Ils ont été plusieurs à répondre présents sur ce projet : Soliyo, un cabinet de courtage, la société Corona, un de nos couvreurs et poseurs de panneaux solaires, Sofemo, la filiale crédit à la consommation du Crédit Mutuel-CIC, qui est l'un de nos financeurs et Sonil, filiale du groupe Vinci, notre principal partenaire couvreur. ».

- Et votre passion pour la voile n'est pas étrangère à ce partenariat…
- « Oui, cela a du sens. Je fais de la voile depuis tout petit. J'ai commencé comme louveteau marin sur les bras du Rhône. J'aime beaucoup la voile parce que c'est un sport d'engagement. Finalement, les raisons pour lesquelles j'ai aimé la voile et pour lesquelles je suis devenu entrepreneur sont assez voisines. C'est l'envie de coordonner une équipe avec des profils complémentaires, et de réaliser, ensemble, de grandes choses. Et puis pour l'ingénieur de formation que je suis, la voile est un concentré exemplaire de technologies comme l'aérodynamique, la mécanique des fluides, etc. ».

Les partenaires :

Pour cette aventure, Evasol s'est entouré de partenaires partageant les mêmes valeurs :


SOFEMO

Le Groupe SOFEMO est une banque. Filiale spécialisée en crédit à la consommation du Groupe CREDIT MUTUEL – CIC.
Depuis plus de 10 ans, SOFEMO est présent sur les lieux de vente : via un réseau de plus de 70 000 partenaires proposant :
• le PnF (le Paiement en n Fois avec sa carte bancaire),
• le Financement Action Libre,
• et une offre de cartes bancaire de crédit co-marquées.

Groupe SOFEMO - S.A. au capital de 11 050 000 €
34, rue du Wacken 67907 STRASBOURG Cedex 9
RCS Strasbourg B339 943 680 - ORIAS N° 07 025 367 - www.sofemo.fr


SONIL

Filiale du groupe VINCI créée en 2008, Sonil est spécialisée dans la pose de panneaux photovoltaïque en toiture.
Elle possède les qualifications QualiPV Bâtiment & Electricité.
En 2010, Sonil comptabilise plus de 3 000 installations pour le compte d'Evasol et une puissance totale installée de 8 MWc. Elle comprend une équipe de 50 salariés regroupés en 5 agences nationales.

Sonil
51, Chemin du Moulin Carron 69570 DARDILLY


CORONA ENERGIES

Corona Energies, fondée en 2008, est une filiale de l'entreprise Corona Etanchéité. Elle est spécialisée dans la mise en œuvre de solutions photovoltaïques et possède un partenariat fort avec Evasol.
Corona Energies a réalisé un chiffre d'affaires de 850 000 € en 2009 et compte 9 salariés.

Corona Energies
Parc d'activité de Stelytec 42400 SAINT-CHAMOND.


SOLIYO

Soliyo est une société de courtage en assurances spécialisée auprès des PME. Elle accompagne ses clients sur les problématiques de gestion des assurances et fabrique des produits assurances pour leur permettre de développer leur chiffre d'affaires.

Soliyo - Mme Claude Vandenboucke
1, rue du Dôme 75116 PARIS
01 47 27 72 46


Retrouvez le bateau Evasol sur evasol.fr
Pour suivre les résultats du bateau Evasol, une page dédiée au projet sportif est consultable sur le site d'Evasol : www.evasol.fr/mini650.


--
Contact Presse:
Open2Europe
Caroline VALLETTE
01 55 02 15 21
www.open2europe.com
Profil du diffuseur : http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=32018


--

Communiqué envoyé le 31.05.2010 15:31:55 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Solutions30 : Assemblée Générale Mixte : Les résolutions adoptées

Paris, Le 28 Mai 2010

L'assemblée générale des actionnaires de SOLUTIONS 30 (ex PC30) s'est réunie le 18 mai 2010, sous la présidence de Monsieur Jean-Marie DESCARPENTRIES avec un quorum de 82%.

Après la lecture des rapports de gestion et des rapports des commissaires aux comptes, le Président du directoire, Monsieur Gianbeppi FORTIS, a présenté aux actionnaires les principales évolutions du groupe en 2009.

Les résolutions soumises au vote ont été adoptées, en particulier :

- L'assemblée générale mixte a approuvé les comptes sociaux et les comptes consolidés de l'exercice clos le 31 décembre 2009 ainsi que l'affectation du résultat.
- L'assemblée a décidé une augmentation du capital social de la société SOLUTIONS 30 (ex PC30) par incorporation de réserves. Cette augmentation de capital, précédée d'un split de l'action conduira la société à avoir un capital de 3 587 460 euros divisé en 2 391 640 actions. Chaque actionnaire recevra donc une action gratuite par action détenue à la date du 31 mai 2010.
- Les nouvelles actions seront admises à la cote du Marché Libre d'EURONEXT PARIS,
le 1er juin 2010, avant leur prochain transfert sur Alternext.

L'assemblée a autorisé le transfert des actions du Marché Libre vers le Marché Alternext d'Euronext sous contrôle de l'AMF.

L'assemblée a également approuvé le changement de dénomination sociale de la société.

En conclusion de la réunion, le Président du directoire a réitéré son optimisme sur les perspectives du groupe : « L'année 2010 sera une nouvelle année de croissance rentable pour le groupe SOLUTIONS 30. Nous sommes confiants dans notre capacité à répondre aux demandes de marchés en croissance et à poursuivre notre développement en enrichissant notre offre de services pour rendre accessible à tous l'utilisation des nouvelles technologies. »

A propos de SOLUTIONS 30 (ex PC30) :

SOLUTIONS 30 est un groupe leader en Europe des services technologiques de proximité.

Sa mission : rendre accessible à tous, particuliers et entreprises, les mutations technologiques qui transforment notre vie quotidienne : hier l'informatique et Internet, aujourd'hui le numérique, demain les technologies qui rendront le monde toujours plus interconnecté en temps réel.

Fort de près de 2 millions d'interventions depuis sa création et organisé autour d'un réseau de techniciens de proximité, SOLUTIONS 30 couvre actuellement la totalité du territoire en France, Italie, Pays-Bas, Belgique, a récemment ouvert une filiale en Allemagne et vise à terme une couverture européenne.

SOLUTIONS 30 est une société cotée sur le Marché Libre - ISIN FR0010263335 – code MLPCT

www.solutions30.com

Contact presse : Emmanuel Journe – Secrétaire Général - Tél. : 01 44 88 20 77
Mail : emmanuel.journe@solutions30.com

Contact PC30 : Cécile Milon - Responsable Communication - Tel.: 01 44 88 20 78
Mail : cecile.milon@solutions30.com

--
Contact Presse:
Solutions30
Fabienne YVONNOU
01 47 78 11 09
www.solutions30.com
Profil du diffuseur : http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=6022


--

Communiqué envoyé le 31.05.2010 12:24:19 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Service de questions pour banques en ligne

Nouveau service sur Internet, un service de questions/réponses dans le domaine bancaire.

Le site http://www.banque-en-ligne-comparatif.com vous propose de répondre à l'ensemble de vos questions dans le domaine de la banque en ligne.

Un service totalement gratuit et anonyme dédié aux particuliers mise en ligne en Avril 2010.

Nous ne divulguons ni de stockons aucune information personnelle au sujet de nos contributeurs et intervenants. Cet espace est un espace d'échange qui se doit de rester anonyme afin que chaque personne puisse s'exprimer au mieux sans avoir peur d'être reconnu par un proche si elle a le moindre soucis bancaire.

Trois modérateurs sont à votre disposition pour répondre à vos attentes et à vos interrogations, nous sommes là pour vous accompagnez dans une éventuellement transition entre la banque traditionnelle et la banque en ligne.

A bientôt sur http://www.banque-en-ligne-comparatif.com

--
Contact Presse:
OSEFAC
David Varaud
+33633038714
http://banque-en-ligne-comparatif.com
Profil du diffuseur : http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=54716


--

Communiqué envoyé le 31.05.2010 11:43:03 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Olivier Raoux est nommé directeur du développement tertiaire et devient associé de Prd

A ce titre, il développera cette nouvelle activité de Prd sur l'ensemble du territoire national.

Agé de 38 ans, diplômé de l'ESTP-Paris en 1997, Olivier Raoux était depuis 2006 directeur du développement de la promotion tertiaire d'Icade.

Auparavant, il a successivement exercé les fonctions :
• de 2004 à 2006, responsable du développement au Crédit Agricole Immobilier où il a notamment assuré le développement de la promotion en logements et tertaire.
• de 1998 à 2004 au sein du groupe Bouygues Construction en qualité d'ingénieurd'étude puis de chef de groupe commercial.


Entreprise de convictions, Prd a mis l'innovation au cœur de sa stratégie, l'anticipation au cœur de son métier.

à propos de Prd. Aménageur, promoteur, investisseur en immobilier d'entreprise.
• en misant sur l'innovation, Prd est devenu un acteur majeur en immobilier d'entreprise • inventeur de concepts innovants, Prd a été créé en 1996 par Jacques Henninot (président) et Eric Gagnière (directeur général) • SAS au capital de 1 050 000 € • en 2010, Prd exploite les marques Distripôle, le réseau® pour l'immobilier logistique et Bonne Energie® pour l'immobilier de bureaux • Prd est implanté à Paris et Lyon • en 2009 le chiffre d'affaires de Prd s'est établi à 180 M€.
"l'innovation, c'est la mise en oeuvre d'un changement


--
Contact Presse:
Prd
Coryne Nicq

prd-fr.com
Profil du diffuseur : http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=21169


--

Communiqué envoyé le 31.05.2010 10:58:28 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

e-commerce : multiplier les moyens de paiement, une question d'équilibre

e-commerce : multiplier les moyens de paiement, une question d'équilibre


Pour le e-commerçant, choisir les bons moyens de paiement à proposer à ses clients est crucial. Ce sont eux qui vont, au final, sceller l'acte d'achat. Si les statistiques prouvent que plus un site de vente en ligne propose de moyens de paiement adaptés à son marché et sa cible, plus les ventes augmentent, leur multiplicité peut alourdir et complexifier la gestion. Pour bien choisir, le calcul du seuil de rentabilité de chacun d'eux s'impose.

Mix-paiement : à chaque client, son mode de paiement favori

En matière de choix des moyens de paiement, les principaux éléments à prendre en compte sont le type de produits vendus, leur prix, la cible du site et les marchés visés. Le e-commerçant devra ainsi veiller à ce que son site respecte les habitudes de con sommation de ses potentiels acheteurs.

Si le moyen de paiement le plus utilisé pour payer sur Internet, quel que soit le pays, est la carte bancaire internationale (Visa, MasterCard…), il pourra avoir intérêt à compléter son offre pour augmenter son taux de conversion. Par exemple, un site positionné sur des produits de luxe à destination d'une clientèle aisée ne proposera pas le « 3 fois sans frais » ou le crédit en ligne. En revanche, un site de vente de meubles ou de produits high-tech aura tout intérêt à mettre en œuvre ces moyens de paiement là. Quand à un site touchant une population toujours peu encline à donner son numéro de carte sur Internet, il n’aura pas d’autre choix que de proposer le règlement par chèque, même si celui-ci implique un traitement manuel.

La position du marchand sur le marché visé est également déterminante. Un commerçant en conquête se tournera ainsi plus facilement vers des modes favorisant l'achat : crédit en ligne, 3 fois sans frais, cartes cadeau, PayPal, etc. Tandis qu'un marchand en phase de fidélisation pourra compléter son offre de moyens de paiement avec des cartes privatives ou un système d’achat en 1 clic.

Y compris à l’international…

Des principes qui s’appliquent également à l’export. Il suffit pour s'en convaincre de regarder autour de nous : si en France, les consommateurs utilisent massivement la carte bancaire, en Allemagne, ils recourent dans la moitié des cas au système de prélèvement électronique ELV, tandis qu'aux Pays-Bas, le virement électronique Ideal représente désormais près de 60 % des transactions sur Internet . Sans compter les cartes bancaires domestiques, c'est-à-dire propres à chaque pays. Après avoir préalablement levé l’un des premiers freins à l’acte d’achat - la langue - par une traduction de toutes les pages qui détaillent les conditions générales de vente, la sécurisation des paiements, les délais de livraison, etc., le commerçant devra donc veiller, pour vendre en dehors de l’Hexagone, à ce que les moyens de paiement proposés soient cohérents avec les habitudes et spécificités de chaque pays.

Rater une vente versus multiplier les coûts de gestion

Néanmoins, un certain nombre de considérations sont à prendre en compte avant de multiplier les moyens de paiement offerts aux clients. Car les coûts engendrés sont nombreux et peuvent sensiblement réduire l'intérêt d'un mode de paiement donné. Outres des éventuels coûts de mise en place, tels que l'intégration technique au site ou au système de gestion par exemple, les commissions perçues sur les transactions varient sensiblement d’un moyen de paiement, d’un pays et/ou d’un organisme bancaire à l’autre.

Mais ce sont surtout les coûts indirects (ou cachés) qui peuvent très vite s'envoler et peser lourd sur l'exploitation de la boutique en ligne. Ainsi, en multipliant les modes de paiement, le marchand va considérablement complexifier sa comptabilité (consolidation de chaque système de paiement, rapprochement bancaire, etc.). Sans compter l'impact, en termes de trésorerie, de certains modes de paiement, dont l'encaissement « réel » peut intervenir plusieurs semaines après l'achat en lui-même.

Des écueils qui, sur le plan international, prennent une ampleur encore plus conséquente, notamment avec la nécessité, en dehors de la zone Euro, de proposer (et donc de gérer) des paiements dans la devise du pays. Ce qui implique en outre de s'adapter à la structure bancaire des pays concernés et bien souvent, de procéder à l'ouverture d'un compte bancaire local, avec les frais inhérents.

Sans compter les risques liés à la répudiation d’un paiement ou à la fraude, qui ne sont pas identiques d’un moyen de paiement à l’autre.

Pas de formule magique

Faire le choix du mix-paiement est donc bien plus complexe qu'il n'y paraît au premier abord. Un véritable calcul des enjeux commerciaux, des coûts et des risques de chaque moyen de paiement doit donc être opéré avant de prendre une décision. Et, en aucun cas, une réponse universelle ne peut être apportée. Chaque entreprise, chaque site de vente en ligne est unique. Sa stratégie commerciale, sa clientèle, sa zone de chalandise et sa gamme de produits aussi.

Le choix et l’implémentation d’un nouveau moyen de paiement dépendra principalement de son seuil de rentabilité. Dans tous les cas, et en dehors de la simplicité qu'une plateforme de paiement apporte en centralisant la gestion des différents moyens de paiement, c'est aussi dans ces choix difficiles qu'un opérateur de paiement international trouve sa valeur ajoutée auprès des e-commerçants.


A propos d’Ogone

Ogone est un opérateur international de paiement Internet, avec plus de 20 000 marchands répartis dans 35 pays. Modulaires, personnalisables et s’intégrant facilement au système d’information, les solutions de paiement sécurisé Ogone permettent de consolider la gestion des transactions électroniques issues de différents canaux de vente (e-commerce, centres d’appels, vente à distance) et réalisées avec des moyens de paiements hétérogènes.
Bénéficiant d’une connectivité bancaire à l’échelle mondiale, la plateforme Ogone permet aujourd’hui de gérer plus de 40 moyens de paiement internationaux et locaux - cartes bancaires, cartes privatives, virement, PayPal, crédits en ligne… - avec le même outil, d'un bout à l'autre de la chaîne, de la vérification de la transaction à la consolidation en comptabilité.
Capitalisant sur plus de 10 ans d’expérience, Ogone joue aussi un rôle de conseil pour accompagner ses clients, quelle que soit leur taille, dans toutes les phases du dé ;ploiement de leurs solutions de paiement électronique.
Ogone compte 100 collaborateurs et est implantée en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Belgique, aux Pays-Bas, en Suisse et en Autriche.
www.ogone.com


Contact presse :
Anjuna
Elodie Cassar
Téléphone : +33 9 65 24 97 58
elodie.cassar@anjuna.fr

Télécharger le communiqué au format pdf ( - 106 Ko)