mardi 23 février 2010

La Mie Câline : 25 ans de culture franchise

La Mie Câline a tout juste 25 ans. Née en Vendée en 1985, l'enseigne compte parmi les franchises pionnières de terminaux de cuisson. Cumulant 25 années de culture de partage et près de 200 magasins, elle fédère aujourd'hui plus de 1.800 franchisés et collaborateurs.

Issu d'une famille de meuniers, puis d'artisans boulangers, André Barreteau est à l'origine du concept La Mie Câline, l'une des plus belles réussites dans le monde de la franchise en France.

L'attachement de ses dirigeants à « mettre sans cesse l'Homme au cœur du progrès » est incontestablement la clé de cette success story.
Ni la croissance vertigineuse du réseau, ni l'ouverture du capital de l'entreprise aux cadres dirigeants, ni la prise de participation des groupes Ipo, BNP Paribas et Océan Participation n'ont eu raison de l'éthique profondément humaine de La Mie Câline.

25 ans de "délicieux moments partagés" depuis la création de l'enseigne, et 200 magasins plus tard, La Mie Câline est résolument tournée vers l'avenir.
L'entreprise est aujourd'hui pilotée par deux directeurs généraux : David Giraudeau (direction générale réseau) et Patrice Clouet (direction générale groupe). Lara et Sylvia Barreteau (les deux filles des fondateurs, André et Michelle Barreteau) gèrent respectivement la communication du groupe et le développement de l'enseigne à l'international.
Toujours majoritaires mais en retrait, André, Michelle et Catherine apportent à la jeune équipe leurs conseils avisés, et veillent à la bonne marche de l'entreprise. En parallèle, André Barreteau préside la Fédération des Entreprises de Boulangeries et Pâtisseries Françaises.

En 2009, La Mie Câline a ouvert 19 nouveaux magasins, mis un pied dans les centres commerciaux et installé ses premiers masters franchisés à l'international. Avec 3,2% de croissance vs 2008, les 191 terminaux de cuisson La Mie Câline réalisent un chiffre d'affaires de 127 M€.
Dans l'optique d'une croissance maîtrisée, l'enseigne vise 250 magasins fin 2012.

De la boulangerie… au terminal de cuisson
Parler de La Mie Câline sans évoquer le patrimoine culturel qui a conduit la famille Barreteau de la boulangerie traditionnelle… au terminal de cuisson serait se priver d'une étape clé.
Meuniers de père en fils depuis 1850, les Barreteau ouvrent une première boulangerie en 1920 à Sallertaine, petit bourg situé à proximité de Saint Jean de Monts en Vendée.
En 1977, André Barreteau reprend la boulangerie créée par ses parents en 1957, à Saint Jean de Monts. Pour le plus grand bonheur des vacanciers, il ouvre avec son épouse Michelle, et sa sœur Catherine, plusieurs magasins saisonniers sur la côte vendéenne.

Naissance de La Mie Câline
1985 : Lorsque la famille Barreteau ouvre son premier terminal de cuisson à Challans, c'est la révolution ! Tout au long de la journée, les consommateurs peuvent déguster des pains et des viennoiseries tout juste sortis du four ! C'est ainsi que se poursuit l'aventure familiale, et que naît le premier magasin du futur réseau La Mie Câline.

1986 : Face au succès de leur concept, La Mie Câline amorce son développement sur l'ouest de la France. Désormais, les produits sont fabriqués sur un site unique à Saint Jean de Monts. Ils sont livrés en crus surgelés aux magasins qui se chargent de leur finition, de leur cuisson et de leur vente.

1988 : La Mie Câline devient un acteur de la restauration rapide, avec l'ouverture d'un premier magasin en grande ville, à Nantes : l'enseigne intègre alors à son offre une large gamme de sandwichs. Très loin du traditionnel « jambon-beurre », les consommateurs s'initient à de nouveaux plaisirs.

1994 : La Mie Câline adhère à la Fédération Française de la Franchise et participe pour la première fois au Salon de la Franchise de Paris.

Cap des 100 unités
1999 : La Mie Câline crée sa propre filiale logistique : LMM, en partenariat avec un transporteur professionnel vendéen (Transports Mousset), afin de garantir et sécuriser la chaîne du froid auprès de ses partenaires franchisés.

2001 : La Mie Câline double sa capacité de production et passe le cap des 100 magasins.

2004 : La Mie Câline Production obtient la certification ISO 9001. Parallèlement, le site de production et les bureaux des services Franchise sont réunis sur un même site.

2005 : Les fondateurs de La Mie Câline préparent la relève. Un Comité de Direction avec une Direction Générale à deux têtes est progressivement mis en place.

Barre des 100 M€ de CA
2007 : Le chiffre d'affaires du réseau passe la barre des 100 M€. Le pôle Franchise de l'enseigne est certifié ISO 9001. La Mie Câline professionnalise sa formation en créant sa propre Ecole de formation interne.

2008 : La Mie Câline arrive en périphérie commerciale : « La Mie Câline à table ». Un concept qui combine vente à emporter, restauration assise et drive-in.

2009 : La Mie Câline intensifie son développement, s'ouvre aux centres commerciaux et s'exporte en Espagne et en Belgique. L'entreprise construit une « plateforme de distribution verte » à côté de son site de production, supprime de son réseau tous les sacs plastiques et adhère au club « Génération Responsable ».

25 ans de culture franchise
2010 : Résolument bien dans son époque, La Mie Câline ouvre son 200è magasin et fête ses 25 ans.
La plus grande fierté d'André Barreteau ? Avoir créé une entreprise qui vit d'un partage de richesses et d'initiatives. Avoir aidé des entrepreneurs à acquérir une autonomie financière dans le cadre du métier qui était le sien.


MONTS FOURNIL SAS - ZAC du Clousis - BP 718 - 85167 SAINT JEAN DE MONTS Cedex
Tel : 02 51 59 19 19 - Fax : 02 51 59 67 97 – Internet : www.lamiecaline.com

Contact presse : SBS.Com, Sylvie Baudard
Tel : 01 47 28 99 54
http://www.sbscom.fr

--
Contact Presse:
SBS.Com
Sylvie Baudard
01 47 28 99 54
contact@sbscom.fr
http://www.sbscom.fr

--

Communiqué envoyé le 23.02.2010 11:01:49 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire