mercredi 24 mars 2010

Taxe Locale sur la Publicité Extérieure (TLPE) – Dilemme: Enlever tout ou garder la pub et payer des taxes? Comment rester visible?

Depuis le début d'année, c'est la TLPE (taxe locale sur la publicité extérieure) qui remue l'univers des commerçants. Une taxe qui arrange les communes, mais qui met en colère les commerçants, petits et grands. Tout d'abord, c'est la confusion: «Est-ce qu'il faut tout enlever?», puis c'est la grande question: «Mais comment on va nous identifier?».
Le Groupe NaviPro offre une alternative: rester visible, proche de sa cible, sans payer des taxes en faisant apparaître son enseigne sur les GPS.

La taxe locale sur la publicité extérieure est passée inaperçue pendant un an, mais depuis le début de l'année, la TLPE est au cœur de vives polémiques, voire suscite la révolte!

De quoi s'agit-il?

La taxe locale sur la publicité extérieure (TLPE) est une taxe unique qui remplace les taxes locales sur la publicité jusqu'alors applicables: la taxe sur la publicité frappant les affiches, réclames et enseignes lumineuses (TSA, ancien article L. 2333-6 du CGCT), la taxe sur les emplacements publicitaires fixes (TSE, ancien article L. 2333-21 du CGCT) et la taxe sur les véhicules publicitaires.

Ce dispositif permet aux communes de taxer au mètre carré et selon leur surface, les enseignes – c'est-à-dire le nom de l'entreprise -, les pré-enseignes qui annoncent celle-ci sur les routes et autres accès et les publicités qui en vantent ou en signalent les produits. Le but pourrait être louable : lutter contre la «pollution visuelle surtout en entrée de ville», mais à l'heure de la suppression de la taxe professionnelle, quelle aubaine pour les ressources locales!

C'est une taxe facultative: les communes ne sont pas obligées de taxer la publicité présente sur leur territoire, sauf si la commune taxait déjà la publicité extérieure au titre de la TSA ou de la TSE (la mise en place de la TLPE nécessite une délibération du conseil municipal, qui doit être prise avant le 1er juillet de l'année N pour une application en N+1). Mais lorsque les ressources se raréfient, il est difficile de ne pas se laisser tenter…

La Confusion: « Enseignes, pré-enseignes, stores avec bavette ou sans bavette, stickers, inscriptions sur les murs... Est-ce qu'il va falloir payer en plus de ce que l'on paye déjà?», «Est-ce qu'il faut tout enlever?»

Il y a des commerçants qui attendent tandis que d'autres enlèvent tout et marquent zéro sur le formulaire du service du domaine public, les invitant à faire l'inventaire de tous les dispositifs publicitaires placardés sur leurs murs et sur leurs vitrines.

Mais la question reste ouverte: «Mais quand même, on est bien obligé de mettre un nom sur l'enseigne pour qu'on nous identifie?» ou encore «Mais comment on va nous identifier? »
Le Groupe NaviPro offre une alternative: rester visible, proche de sa cible, sans payer des taxes en faisant apparaître son enseigne sur les GPS.

La publicité sur les GPS s'appelle richPOI, point d'intérêt enrichi. En quoi sont-ils enrichis, les richPOI?
Les richPOI contiennent bien évidemment les informations des base (nom, adresse, numéro de téléphone), et ils sont également capables d'afficher une description bien détaillée de l'établissement (horaires d'ouverture, offres, menu, tarifs, spécialités, services, etc.), ainsi que des contenus multimédia (icônes, logos, photo – disponibles selon marque). Cette véritable mini «page WEB» sur GPS donne toutes les informations importantes concernant l'établissement en question, l'utilisateur GPS n'a plus qu'à faire son choix. Une fois le point d'intérêt choisi, la fonction de navigation des GPS se met en marche et nous navique jusqu'à la porte de l'établissement. Une véritable «livraison à domicile» de nouveaux clients!

Près de 5 millions de français utilisent jour après jour ces petits appareils ingénieux. S'il n'y a que 1% de ces automobilistes qui choisissent un hôtel, restaurant, boutique, etc. à l'aide des richPOI de NaviPro, cela donne 50.000 nouveaux clients, un nombre qui est loin d'être négligeable.

Pour créer et visualiser votre mini «website» GPS, rendez-vous sur le site officiel de NaviPro France: http://naviprofrance.com/registration/.


--
Contact Presse:
NaviPro France SARL

naviprofrance@gmail.com
http://www.naviprofrance.com

--

Communiqué envoyé le 24.03.2010 17:57:09 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire